Les calories : mythes et réalité

Les calories : mythes et réalité

Qui n’a jamais compté ses calories ? Ou pensé que pour perdre du poids, il fallait absolument les diminuer à tout prix ? Un sujet de débat surtout pour les adeptes des régimes. Mais compter ses calories sert-il vraiment à mincir ? Malgré toutes les croyances populaires, compter ses calories ne faciliterait en réalité pas la perte de poids. Au contraire, fixer toute son attention sur les calories empêcherait souvent d’atteindre un poids stable et sain. Découvrez pourquoi dans cet article.

Une calorie, c’est quoi ? 

Pour faire simple, une calorie est une unité de mesure qui indique l’énergie contenue dans les aliments. Beaucoup utilisée en diététique, elle nous permet de quantifier l'énergie apportée au corps par les aliments qu’on a ingérés.

Les calories que l’on consomme peuvent être issues de trois macronutriments (= énergies), qui ont elles, pas toute la même densité calorique :

Protéines : 4 kcal pour 1 gramme
Glucides : 4 kcal pour 1 gramme
Lipides : 9 kcal pour 1 gramme

Les besoins quotidiens en calories varient selon le sexe, l'âge, la corpulence, le type d'activité, la dépense physique et l'état général. Une femme de taille et de poids moyen ayant une activité de moins de 30 minutes d'activité par jour n’aura donc pas le même besoin d’apports caloriques qu’une personne ayant une forte activité physique de plus d’une heure. 

Pourquoi compter les calories est contre-productif ? 

Théoriquement, si une personne réduit drastiquement la quantité de calories qu’elle ingère par rapport à son métabolisme de base, elle sera en déficit calorique et perdra du poids.

Si les calories sont à priori toutes les mêmes, cela ne veut pas dire que son énergie sera toujours « disponible » pour le corps. Selon Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste : « Une calorie reste une calorie, cependant c'est son devenir dans l'organisme qui diffère. Chacun va métaboliser et donc transformer différemment les calories dans son corps. »

Il faut donc se mettre en tête que le nombre de calories apportées par un aliment n’est pas le reflet de sa valeur diététique ! L’importance n’est pas la quantité de calories mais sa qualité !

Toutes les calories ne se valent pas

Si l’on est tous d’accord pour affirmer que 1 kg de plume = 1 kg de plomb, pour les calories, c’est un peu plus complexe.

Comme nous avons pu le voir plus haut dans l’article, toutes les calories n’ont pas la même densité calorique : il y a une différence entre les calories qui viennent des lipides, des glucides et des protéines.

Certaines sont plus intéressantes pour l’organisme que d’autres et en fonction du type de calories, le corps ne métabolisera pas de la même façon. Ainsi, 100 kcal de salade ne vaut pas 100 kcal de tiramisu.

Cela s’explique car il existe 2 types de calories :

  • Les calories pleines : elles nous apportent en plus de l’énergie, des nutriments essentiels (vitamines, minéraux, fibres…)
  • Les calories vides : ce sont des aliments souvent industriels qui n’apportent pas de nutriments essentiels à notre santé et ont tendance à nous faire grossir car trop gras et/ou trop sucrés.

Le risque de compter ses calories

Compter ses calories nuit souvent au plaisir. La plupart du temps, cela amène surtout à entretenir une rapport malsain avec l’alimentation : beaucoup de frustration, de privation, des pertes de contrôle et de culpabilité. Un cercle vicieux s’enchaine de phases de frustrations et de « craquages » où notre volonté cherche à contrôler ce que l’on mange.

Voilà pourquoi chez GiGi Green on soutient une alimentation saine, réconfortante et 100% naturelle mais qu’on ne se focalise pas sur les calories. Nos produits contiennent une liste d’ingrédients clean et participent à une alimentation positive meilleure pour soi et la planète. Des alternatives parfaites pour manger sain et rapide tout en se faisant plaisir et surtout avec zéro culpabilité  !